A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

mercredi 23 décembre 2015

Pourquoi t'as les cheveux blancs ?

Georges Brassens se repose au cœur de la nature, dans un lieu calme où il est réfugié avec sa guitare. Il entend les vociférations d'un enfant qui insulte un épouvantail. le compositeur, intrigué, rencontre le bambin. Ils ne vont plus se quitter. Brassens se laisse guider par l'enfant dans une merveilleuse promenade. Il essaie de satisfaire les incessantes questions de l'enfant. Au cours de leur promenade, des évènements extraordinaires se produisent. Ils vont faire d'étranges rencontres...

Fiction poétique conçue par René Fallet (scénario), Jean-Marie Périer et Claude Barrois (réalisation) dans l'esprit du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, Pourquoi t'as les cheveux blancs ?  a été tournée en décors naturels à Saint-Ouen-en-Brie (77). Ce dialogue entre le poète et le garçon (joué par Raphaël Delarue) permet à Brassens de parler du sens de la vie et d'interpréter dix de ses chansons: La cane de Jeanne, La marguerite, Bonhomme, Ballade des dames du temps jadis, Les amours d'antan, L'orage, La marche nuptiale, Stances à un cambrioleur, Au bois de mon cœur, Saturne.


Annoncé par Ciné Revue le jeudi 20 décembre 1973 et diffusé sur la troisième chaîne de l'ORTF le jeudi 27, Pourquoi t'as les cheveux blancs ? a fait l'objet d'un article de Claude Sarraute, publié le lendemain dans Le Monde. Jean-Paul Sermonte nous en propose un extrait dans son ouvrage Brassens au bois de son cœur. L'intégralité est aujourd'hui consultable sur les sites des associations Auprès de son arbre et L'Amandier, grâce au travail de recherche de Philippe Borie. A noter également un second article: L'homme et l'enfant, signé par Jean Barenat dans L'Humanité.

Le film est disponible en DVD simple (L.C.J. Éditions, 2011) ainsi qu'en coffret 2 DVD, couplé avec le fameux Numéro 1 Georges Brassens, que l'on doit à Maritie et Gilbert Carpentier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire