A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

samedi 27 février 2016

Les copains d'abord - Philips Série Parade 6837.404

Du 19/10/1976 au 27/03/1977 eut lieu l'ultime tour de chant de Georges Brassens à Bobino. Le soir du dimanche 20 mars, alors que la poète sétois est sur scène, les coulisses étaient animées de manière toute particulière. Un groupe d'amis se préparaient, avec la complicité de Jacques Canetti. Qu'allaient-ils faire ? Georges le découvrit alors qu'il s'apprêta à entamer Les copains d'abord: il eut la surprise de voir se lever derrière lui le second rideau de scène, dévoilant lesdits copains emplissant le fond du plateau pour l'accompagner sur cet hymne à l'amitié, en chœur, sous la baguette de "Socrate". Parmi eux: Marcel Amont, Pierre Dudan, René Fallet, Joël Favreau, Paul Louka, Pierre Louki, Fred Mella, Mireille, Moustache, Pierre Onténiente, Mario Poletti, André Tillieu, André Vers et Marcel Zanini. Le public, conquis, se leva et se mit à chanter à son tour.  

Dans son ouvrage Brassens auprès de son arbre (1983), André Tillieu nous livre ses souvenirs de cette joyeuse mais tumultueuse improvisation:

André Tillieu: "Ce soir-là, quand Georges entama Les copains d'abord, le second rideau, actionné par une main facétieuse, se leva sur un tableau qui ne l'était pas moins. Les copains en question apparurent en chair et en os, en tonnant avec "le Bon Maître" l'hymne tribal. Lorsque je dis "avec le Bon Maître", je trahis quelque peu la vérité. Pour Mireille, Louka, Louki, M. Amont P. Dudan et l'un ou l'autre initié, il en était certes ainsi. Mais leur rigueur n'avait aucune chance de maîtriser l'effroyable cacophonie qui jaillit de cette horde rien moins que mélomane. Les uns s'acharnaient à foncer sur les chapeaux de roue comme si les mesures "gagnées" étaient rétribuées au prix fort à la sortie, d'autres naviguaient à la godille comme des fonctionnaires à la retraite. J'avais à mes côtés un paroissien - tombé d'on ne sait où, et dont se fut l'unique apparition parmi nous - qui vociférait comme un légionnaire empalé, en changeant de ton à chaque phrase musicale comme si c'était plus séduisant. Sa prestation terminée, il rompit les rangs avec, gravée sur sa mine épanouie, la satisfaction de l'ouvrage de l'ouvrage bien fait." [Tillieu A. - Brassens auprès de son Arbre - p. 139]


L'évènement, marqué malgré tout par la bonne humeur générale, fut immortalisé par une série de photos de Josée Stroobants - certaines ont été publiées par Jean-Paul Sermonte dans son Brassens au bois de son cœur (2001) et Mario Poletti [Poletti M. - Brassens me disait... - p. 66] entre autres - ainsi qu'un 45T Monoface (Philips 6837.404), intégré à la Série Parade. Titré Les copains d'abord, ce disque arbore une pochette blanche indique la date de l'enregistrement, ainsi que la mention 'accompagné par Pierre Nicolas à la contrebasse et "tous les copains" présents ce soir-là'.


Ce 45T est une publication hors-commerce, le tirage ayant été confidentiel, à destination des protagonistes de la soirée. L'objet est aujourd'hui devenu une très belle pièce de collection mais le document sonore, lui, a été intégré au disque N°12 de l'intégrale de 1991 - J'ai rendez-vous avec vous. On le retrouve également sur le disque N°12 de l'intégrale de 2001 - La mauvaise réputation, ainsi que sur disque N°15 de l'intégrale de 2011 - Le temps ne fait rien à l'affaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire