A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

lundi 17 octobre 2011

Le Temps ne fait rien à l'affaire

L'année 2011 est celle d'un double anniversaire : les 90 ans de la naissance de Georges Brassens, ainsi que les 30 ans de sa disparition. Spécialement pour cette occasion paraît aujourd'hui une nouvelle intégrale titrée Le Temps ne fait rien à l'affaire, qui propose 330 titres masterisés en haute définition.

Cette intégrale se présente sous la forme d'un luxueux coffret-livre sous fourreau découpé contenant 19 CD ainsi que les reproductions des pochettes originales sur rabat dépliant, un portfolio avec une partition "petit format", affiches, photos, tickets de concert d’époque, cartes postales et autres goodies. Le tout est accompagné d'un livre souple de 60 pages avec biographie, discographie détaillée, photos, textes inédits de Jean-Paul Sermonte et Bertrand Dicale.



Voici le contenu détaillé du coffret:

- CD de 1 à 9 : 14 albums originaux - Enregistrements conformes aux 33T 25 cm et 30 cm originaux.

- CD 10 et 11 : Les oeuvres posthumes - Chansons écrites par Brassens, interprétées par J. Bertola (qui en a mis quelques-unes en musique).

- CD 12 : 20 ans d’émission avec Georges Brassens à Europe 1 - Sorti en 1976 et épuisé très rapidement, voici enfin pour la 1ére fois en CD, la réédition de cet opus rarissime. Brassens y chante Trenet mais aussi de nombreuses chansons très rares. Les titres sont entrecoupés par des propos de Brassens (qui parle de la littérature, de la chanson, de l’Académie française…) et par celle de l’autre grand disparu : Jacques Brel.

- CD 13 : Brassens chante Les chansons de sa jeunesse - En 1980, l’artiste se fait plaisir et chante un florilège des chansons de son enfance qui lui ont donné la passion de l’écriture.

- CD 14 : Brassens Chante Bruant, Colpi, Musset... - L’album original regroupant des titres d'origines diverses, et qui reflète l'éventail des affinités poétiques de Brassens : Aristide Bruant, Alfred de Musset, Gustave Nadaud, Norge…

- CD 15 : Brassens sur scène - Toute la sensibilité de l’artiste sur scène concentrée sur un seul CD avec une sélection de ses prestations les plus marquantes : entre autres le concert à la Villa d’Este (1953), et celui de l’Olympia en 1961.

- CD 16 & 17 : Raretés et versions alternatives inédites, plus de 60 titres - Nombreuses chansons: certaines complètements inédites, d'autres avec des couplets supplémentaires, des versions alternatives, des sessions de travail permettant de découvrir l'évolution de certaines chansons... Par exemple et pour la 1ère fois : La version complète de Heureux qui comme Ulysse (+ 2 couplets), Les copains d’abord avec une "variante musicale", À la mémoire de Zulma, Le soudard (inédits), Carcassonne, Les passantes (versions alternatives avec couplets inédits), Le Bricoleur, la bande originale du film Porte des Lilas interprétée par Joss Baselli, 6 titres extraits de Georges Brassens qui êtes-vous ? Philips Réalités V23...

- CD 18 : Supplique pour être enterré à la plage de Sète version 2011, totalement inédite. En octobre 1966, Brassens doit enregistrer son nouvel album de 11 titres. À cette époque, une grève générale des Studios perturbe le programme de travail et Brassens préfère alors se replier dans sa maison de campagne, à Crespières, où il réalise une maquette extrêmement soignée, avec son contrebassiste Pierre Nicolas et pense revenir en studio afin de finaliser le disque (deuxième guitare). Mais l'album est finalement commercialisé en l'état… l'idée de la version définitive étant abandonnée car la "maquette" est devenue un énorme succès, un classique. Plus de 40 ans après, Joël Favreau, dernier guitariste officiel de Brassens, vient poser cette seconde guitare sur le master original dont le son a été "nettoyé". Vous retrouverez également en bonus 6 tubes de Brassens réenregistrés en 1980 avec Joel Favreau.

- CD 19 : CD bonus avec 9 titres documents
Révérence Parler, Les voisins, Sur la mort d’une cousine de 7 ans, Entre la rue Didot et la rue de Vanves (version de travail par G. Brassens) …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire