A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

lundi 23 mars 2015

Georges Brassens par Jacques Muñoz

Jacques Muñoz voue une passion pour l’œuvre de Georges Brassens depuis son adolescence. Humble, timide, son côté un peu bourru correspond bien au poète sétois qu’il interprète dans l'esprit, la sensibilité et la simplicité. Il n'est pas la copie conforme de Brassens mais lui est fidèle. En outre, ses moutures castillanes de titres tels que J’ai rendez-vous avec vous, Bonhomme, La mauvaise réputation, Pauvre Martin, La cane de Jeanne, Saturne, La marche nuptiale ou encore Le parapluie ne sont pas sans évoquer Paco Ibañez dont il partage les origines. Suite à sa rencontre avec Pierre Schuller dans un café agenais en 1995, l’aventure musicale de Jacques Muñoz va connaître un tournant important. Surmontant progressivement sa timidité, le "gars qui chante Brassens pour le patron et les habitués" se laisse finalement convaincre de montrer son talent en public. C’est ainsi que l’association Auprès de son Arbre voit le jour à Agen le 29/10/1997.

Rapidement, des récitals sont mis sur pied autour du répertoire de Brassens chanté par Jacques. Hommage à Georges Brassens, poète français du XXe siècle va alors éclore et enthousiasmer de nombreux spectateurs dans toute la France, y compris des salles parisiennes. Cette causerie-récital, créée en 2001 à l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition de l’auteur des Copains d’abord, connaîtra plus de 250 représentations au total !
 


Le 03/12/2010, Michel Laffargue, journaliste au quotidien Sud Ouest, publie un article titré Brassens, de Muñoz dans lequel il évoque une autre facette de Jacques : la composition. En effet, il a plaqué des mélodies sur des textes inédits de Brassens grâce au renom qu'il a acquis. Il a l'entière confiance de l'ayant droit de Brassens, son neveu Serge Cazzani, pour chanter par exemple Le petit-fils d'Œdipe, La pacifiste et Les bacchantes.

Quatre albums de Jacques Muñoz ont été produits par Auprès de son Arbre depuis 1999 : Jacques Muñoz Chante Georges Brassens, Les bacchantes, La pacifiste et Le bonheur. L’Hommage à Georges Brassens, poète français du XXe siècle a quant à lui fait l’objet d’un DVD réservé aux adhérents de l’association, la représentation donnée le 07/04/2006 à Bon-Encontre (47) ayant été captée dans son intégralité. Jacques Muñoz chante et Pierre Schuller commente. S'installe alors une relation de complicité avec leurs auditeurs durant près de deux heures !



Voici les titres des 27 chansons interprétées lors du spectacle:

1ère partie - Brassens et les poètes:
Colombine (Paul Verlaine - Georges Brassens)
Gastibelza (Victor Hugo - Georges Brassens)
La marine (Paul Fort - Georges Brassens)
Le petit cheval (Paul Fort - Georges Brassens)
L'enterrement de Paul Fort (Georges Brassens)
Oiseaux de passage (Jean Richepin - Georges Brassens)
Les passantes (Antoine Pol - Georges Brassens)

2e partie - Les thèmes de l'oeuvre de Georges Brassens:
Je rejoindrai ma belle (Georges Brassens)
Oncle Archibald (Georges Brassens)
Le vieux Léon (Georges Brassens)
Vénus callipyge (Georges Brassens)
Hécatombe (Georges Brassens)
Le mauvais sujet repenti (Georges Brassens)
Le petit-fils d'Œdipe (Georges Brassens - musique de Jacques Muñoz)
Quand les cons sont braves (Georges Brassens)
Le testament (Georges Brassens)
La chanson pour l'Auvergnat (Georges Brassens)

3e partie - Au gré de Jacques Muñoz:
Le bistrot (Georges Brassens)
La première fille (Georges Brassens)
Pauvre Martin (en espagnol, trad. de Pierre Pascal)
Le parapluie (en espagnol, trad. de Pierre Pascal)
La maîtresse d'école (Georges Brassens)
Tant qu'il y a des Pyrénées (Georges Brassens)
L'antéchrist (Georges Brassens - Jean Bertola)
Charlotte ou Sarah (Pierre Louki - Georges Brassens)
Auprès de mon arbre (Georges Brassens)
Les copains d'abord (Georges Brassens)


- Un grand merci à Pierre Schuller (Auprès de son Arbre) pour sa collaboration à la rédaction de cet article ! -

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire