A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

dimanche 22 juillet 2018

Chansons de Poëtes

Voici un luxueux coffret toilé né de la collaboration entre Pierre Seghers et la Société Phonographique Philips. Réalisé par Jean-François Mansard, Chansons de Poëtes - c'est son titre - comprend quatre 33T 30 cm thématiques: L'amour heureux (Philips ‎– P 70.355 L), Le mal d'aimer / Le temps qui passe (Philips ‎– P 70.356 L), La vie, la mort (Philips ‎– P 70.357 L) et Fantaisie / Que le monde est beau (Philips ‎– P 70.358 L).


Chaque opus propose des œuvres poétiques célèbres, mises en musique et interprétés par de grands artistes de la chanson francophone. Ainsi se côtoient Louis Aragon, Pierre de Ronsard, Jacques Prévert, Georges Brassens, Charles Baudelaire, Jean Giraudoux, M. de Marsan, Philippe Soupault, Charles d'Orléans, Jacques Audiberti, Paul Eluard, Marie Noël, Marcel Mouloudji, Alfred de Musset, Léo Ferré, Louise de Vilmorin, Pierre Seghers, Jacques Brel, Luc Bérimont, Charles Trenet, Arthur Rimbaud, Francis Claude, Paul Fort, Barbara, Louis Amade, Joseph Kessel, M. Druon, J.-B. Clément, Victor Hugo, François Villon, Rutebeuf, Jean Cocteau, Francis Carco, Marcel Aymé, Francis Jammes, Boris Vian, Raymond Queneau, Paul Valéry, Jean de La Fontaine, Pierre Mac Orlan, Paul Verlaine, Robert Desnos, Anne Sylvestre, Charles Guérin, Colette...



Le tout est accompagné d'un livret de vingt-et-une pages dont le texte, rédigé par Pierre Seghers, est richement illustré de photos et portraits de poètes ainsi que de leurs interprètes. Chansons de Poëtes est arrivé dans les bacs à la fin de l'année 1966, comme en atteste le dépôt légal effectué durant le quatrième trimestre de cette année. L'impression du livret a été achevée le 30/09/1966 très précisément. La promotion s'est accompagnée de la publication d'encarts publicitaires dans divers journaux et magazines. On se souvient alors de ce fameux slogan "Toute la poésie vivante sur votre électrophone", suivi d'une courte description agrémentée d'une série de photos et d'un bon de commande proposant le coffret au prix de 127,50 F.

 
Georges Brassens est quant à lui présent sur l'ensemble des disques à travers quatre poèmes mis en musique par ses soins. Dans l'ordre: Il n'y a pas d'amour heureux (Louis Aragon), Le petit cheval (Paul Fort), La prière (Francis Jammes) et Colombine (Paul Verlaine). Par ailleurs, trois de ses propres œuvres figurent également: La marche nuptiale, Chanson pour l'auvergnat et Jeanne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire