A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

vendredi 2 avril 2021

"On peut dire qu’à ses débuts Brassens fut subventionné par l’État !"

 À Jacques Grello.
À Victor Laville.


Georges Brassens: "Grello m’a donné ce bonheur d’aimer mes chansons. J’avais bien quelques amis qui m’encourageaient, mais les amis il faut s’en méfier. Ils ont parfois des avis de complaisance. Il me fallait un étranger, comme Grello, qui disait toujours carrément ce qu’il pensait. Comme j’ai vu que ce que je chantais lui plaisait, ça m’a poussé à continuer à écrire, malgré tous les échecs." [Robine M. - Trompe la mort - Chorus N° 17 (octobre-novembre-décembre 1996)] 

Sur le plateau de Télé Paris (11/08/1954), Georges Brassens et Jacques Grello sont interviewés par Jacques Chabannes, au lendemain de leur prestation au Casino de Vichy (03) les 04 et 05/08.

mardi 23 mars 2021

Hexagone N°19 - Dossier Georges Brassens

Le N° 19 (avril-mai-juin) de la revue Hexagone propose un excellent dossier de 74 pages sur Georges Brassens. En voici le sommaire :

- Cent ans après, coquin de sort... Par David Desreumaux
- Œuvre-vie : Un homme libre. Entretien avec Jacques Vassal
- Brassens et la scène: "Il ne se prenait pas pour Georges Brassens". Entretien avec Marie-Thérèse Orain
- Brassens au féminin: Cordes sensibles. Entretien avec Contrebrassens (Pauline Dupuy)
- Brassens et le patrimoine  Le patrimoine pour racines. Entretien avec Gilles Tcherniak de l'association Initiatives-Chansons
- Brassens et le patrimoine: Un passionné passionnant. Entretien avec Pierre Schuller

jeudi 18 mars 2021

1921... 2021 - Le centenaire de la naissance de Georges Brassens avec ACE15

L'association ACE15 prépare de nombreuses animations festives pour célébrer le centenaire de la naissance du poète sétois et vous invite, dans une première chronique, à (re)découvrir les artistes, les personnalités, les lieux, les événements qui ont marqué l'année 1921 et plus généralement les Années Folles dans Paris et son 15e arrondissement:

- Les années 20 à Paris et dans le 15e

C’est également l’occasion de revenir, avec Guy Coudert (fondateur d’ACE15), sur la genèse des Journées Georges Brassens, évènement phare de l'association et véritable vivier culturel en l'honneur de l’auteur-compositeur de La route aux quatre chansons !

mercredi 17 mars 2021

Brassens, le temps ne fait rien à l’affaire

Sous la direction de Louis-Jean Calvet et avec la participation, notamment pour les illustrations, de l’association Auprès de son arbre, un très intéressant dossier sur Georges Brassens et son œuvre a été élaboré pour une publication dans le N° 433 (Mars-Avril 2021) de Le français dans le monde, revue des Professeurs de français à l'étranger. Tout au long de ces dix pages, l’on découvre un entretien avec l’auteur-compositeur-interprète chilien Eduardo Peralta, une analyse de la musique de Georges Brassens par Louis-Jean Calvet, un article traitant de l’adaptation des textes du sétois moustachu dans différentes langues à travers le monde, ainsi que des fiches pédagogiques à destination des enseignants, les élèves et étudiants !

jeudi 11 mars 2021

2021, année du Centenaire Brassens

Georges Brassens sera à l'honneur pour les 100 ans de sa naissance dans sa ville natale de Sète (34). De nombreuses festivités seront au programme, avec un thème cher au poète rebelle: la liberté individuelle ! Après avoir dévoilé, jeudi dernier, les lauréats de son appel à projets, la ville de Sète a présenté ce matin aux Trois Baudets, à Paris, les rendez-vous qui vont jalonner le centenaire de l’auteur-compositeur du Gorille. Expositions, conférences, lectures, concerts, spectacles et ateliers rythmeront cette année 2021 !

lundi 1 février 2021

La Compagnie des œuvres: quatre émissions sur la vie et l'œuvre de Georges Brassens

© E. Mandelmann - CC BY-SA 3.0

Dans le cadre de La Compagnie des œuvres, émission quotidienne de France Culture dédiée au patrimoine culturel mondial, Matthieu Garrigou-Lagrange propose une semaine sur la vie et l'œuvre de Georges Brassens, du 1er au 04/02/2021. Sont donc prévus quatre épisodes consécutifs, diffusés de 15H à 16H, du lundi au jeudi. Voici la présentation de la série Georges Brassens nous rend heureux:

Troubadour égaré dans le siècle des machines, Brassens nous a légué une œuvre à l’écart du consensus et de la place publique, synthèse de l’argot de rue, du Moyen-Âge et du classicisme français. Préférant suggérer que dire, l’homme cultiva un esprit libre et anarchiste, non comme un dogme, mais comme une manière d’être au monde, grattant sa guitare comme des cordes de prison, croquant avec appétit les notes et les derrières.

Clémentine Deroudille, qui fut la co-commissaire - avec Joann Sfar - de la grande exposition Brassens ou la liberté en 2011, est l'invitée de l'émission d'aujourd'hui qui a pour titre La bohème de Georges Brassens. La jeunesse de l'artiste et la genèse de l’œuvre sont les thèmes abordés.

samedi 26 décembre 2020

Georges Brassens, le libre poète

Le vendredi 18 décembre dernier, les heureux habitants de l’Aude, de l’Aveyron, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales ont pu découvrir, chez leurs marchands de journaux, un numéro Hors-Série de Midi Libre consacré à Georges Brassens.

Alors que la commune de Sète s’apprête à fêter le centenaire de la naissance en même temps que les quarante ans de la disparition de l’enfant du pays, la vie et l’œuvre de celui-ci, personnage complexe et passionnant, sont résumées dans ce très beau magazine de cent quatre-vingt pages, entre récits, témoignages et révélations parfois surprenants. Sans oublier les illustrations dont certaines sont rares, parfois même inédites !

À l’occasion de cette parution, Arnaud Boucomont a organisé un entretien dans les locaux de Midi Libre, avec Jeanne Corporon, adjointe à la culture de la Ville de Sète, ainsi que Bernard Lonjon, un des biographes de l’auteur-compositeur de J’ai rendez-vous avec vous.

mardi 15 décembre 2020

Des pays imbécile' où jamais il ne pleut...

C’est une histoire d’amour insolite, très délicatement chantée. Une des œuvres les plus célèbres de Georges Brassens, narrant un épisode de la vie a priori banal, entre une femme effrayée et un homme disponible. D’une grande tendresse, ce dernier est aisément personnifié par le sétois moustachu lui-même. Construit à partir de l’idée d’un fantasme assez répandu du côté de la gent masculine (celui de la femme qui, de manière inopinée, sollicite les faveurs d’un représentant du sexe opposé), le récit évoque le coup de foudre dont est victime le narrateur, avant d’être finalement trompé par le propre mari de sa conquête. L’idée étant amenée par la technique de la vérité progressive dans l’art de laquelle, à l’instar de son confrère et ami Jacques Brel, Georges excella. 

L’orage est composé de huit sizains à rimes tripartites, celles-là même que Ronsard utilisa en créant Mignonne, allons voir si la rose en 1545 (publié sept années après dans le recueil Les amours de Cassandre). Mais si l’éminent membre de la Pléiade construisit son poème en utilisant le seul octosyllabe, Brassens opta pour une métrique faisant régulièrement ressortir une idée majeure, chacun de ses couplets comptant deux fois deux alexandrins puis un octosyllabe. On remarque également que le texte de L’orage ne comporte ni refrain ni locution régulièrement réitérée.

Les différentes étapes de l’élaboration du texte, en partie dévoilées dans le second tome des Manuscrits de Brassens (2002), nous révèlent tout d’abord que Georges met en scène son protagoniste plongé dans un rêve surprenant dont le personnage central est la Vierge Marie.