A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

lundi 21 janvier 2019

Banc Public à La Ferté-Gaucher (77)

C'est le samedi 2 février à partir de 20H30 que Banc Public égayera, au rythme des chansons de Georges Brassens et Boby Lapointe, la salle Henri Forgeard de La Ferté-Gaucher (77), dans laquelle on peut admirer deux dessins de... Pierre Mac Orlan ! Ce concert est organisé par l'association Silarela avec la collaboration de la municipalité de La Ferté-Gaucher.

lundi 7 janvier 2019

Paco Ibáñez au Casino de Paris

Paco Ibáñez donnera un récital le jeudi 24 janvier à à 20H00 au Casino de Paris. A galopar, Andaluces de Jaén, Balada del que nunca fue a Granada, La poesía es un arma cargada de futuro, Palabras para Julia, Lo que puede el dinero... autant de magnifiques chansons qui montrent l'étroite relation que l'artiste engagé a noué avec le monde de la poésie et de la littérature... mais aussi avec les arts plastiques: Salvador Dalí et José García Ortega figurant entre autre parmi les illustrateurs des pochettes de ses disques. Peut-être le spectacle qui s'annonce nous donnera-t-il le plaisir d'entendre aussi quelques chansons de Georges Brassens adaptées par Pierre Pascal qui donnèrent lieu à la publication en 1979 du 33T Paco Ibáñez - Canta a Brassens (Ariola 200.708-I) ?

mercredi 2 janvier 2019

Sache aussi qu'en écoutant Bechet

Foll' gamberge, on voit, la nuit tombée,
Ton fantôme qui sautille en cachette
Rue du Vieux-Colombier

Cette chanson en forme d’épitaphe, Élégie à un rat de cave, Georges Brassens l’écrivit et la composa à la demande de Moustache en hommage à son épouse, Simone Van Lancker-Galépidès accidentellement décédée en 1978. En tant que danseuse, cette dernière fréquenta, dès la Libération, tous les bals des quartiers sud de Paris, puis s’imposa dans les cabarets naissants du quartier Latin tels que le Lorientais, une boîte ouverte au 3, rue des Carmes (5e arrondissement) à 500 mètres de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, dans le sous-sol de l’hôtel des Carmes. C’est durant cette période que Moustache et elle firent connaissance. Au début de l’année 1949, Simone débuta dans l’établissement de Maurice Carrère, sis au 45bis, rue Pierre-Charron (8e arrondissement). Avec les "Rats de Cave" de Jano Merry (qui, le premier, monta un numéro de be-bop acrobatique), et l’accompagnement de l’orchestre d’Aimé Barelli, elle y rencontra un franc succès. Sur le site amourdurocknroll.fr, la page dédiée au fondateur du Jazz de Paris comporte entre autre une photo datée de février 1949, légendée French boppers et signée René Henry, correspondant de l’agence de reportages ACME Newspictures (New York) à Paris. On y voit, sur la scène de Chez Carrère, les "Rats de Cave" : Jano Merry avec Marthe Bonnet, Simone Van Lancker, Catherine Mouret, Warojan Adjemian et Jean-Pierre Pitoëff. La troupe figura à l’affiche de plusieurs programmes parisiens aux côtés des vedettes de l'époque, comme Bourvil, Les Compagnons de la chanson ou encore Yves Montand.

François Buffaud à Bois Baudry (77) le 19 janvier !

Cette nouvelle année qui pointe son museau sera musicale, conviviale, chaleureuse, drôle, tendre, poétique, engagée et toujours en chanson avec, pour bien commencer, François Buffaud, qui, cerise sur la bûche, aura à ses côtés le merveilleux guitariste Philippe Parant. 

Excellentissime duo à ne pas manquer... le samedi 19 janvier à 20H à Bois Baudry (77) !

vendredi 21 décembre 2018

Veillée de Noël pour notre temps (Jéricho JER 450/451)

Ce double 33T 25 cm très particulier a fait l'objet d'un dépôt légal à la Bibliothèque nationale en 1962. Il est l'adaptation du contenu de l'émission Veillée de Noël pour notre temps, qui fut demandée à Jean-Guy Moreau par la station Radio-Luxembourg (future RTL) pour Noël 1961. Ce programme, inscrit dans la série intitulée La porte ouverte, fut conçu en collaboration avec Gilbert Cesbron, Jean Davy et Dominique Blanchar, pour une diffusion le 24/12/1961 à 22H, la Messe de Minuit arrivant à la suite. Des deux heures que durait Veillée de Noël pour notre temps, la moitié environ fut utilisée pour le disque, selon un découpage en quatre parties:
  1. Noël défiguré et pourtant fête de l'espoir
  2. Noël des poètes et des musiciens
  3. Noël vivant: le Christ est toujours parmi nous
  4. Noël de Bethléem: la bonne nouvelle

dimanche 2 décembre 2018

TÍO, itinéraire d'une enfant de Brassens

A partir de la plume de Brassens, Christina Rosmini a tissé l'histoire de sa propre famille qui, venue d'Espagne, de Corse et d'Italie, s'est élevée grâce à la poésie, l'humour, l'impertinence et les valeurs humanistes du Grand Georges !

TÍO, itinéraire d'une enfant de Brassens, spectacle de Christina Rosmini, sera à l'affiche de l'Alhambra Paris à 21H les 17, 18 et 19 décembre prochains ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée à l'évènement via ce lien.

Informations utiles:

Alhambra - Théâtre Music-Hall
217, rue Yves Toudic
75010 Paris

 

samedi 1 décembre 2018

Eric Toulis le 8 décembre à Bois Baudry (77) !

La saison des concerts à Bois Baudry (77) continue tambour battant avec Eric Toulis, qui nous offrira une balade assurément pleine de surprises et d'éclats de rire. Auteur-compositeur, acteur, imitateur et musicien confirmé. En solo ou en duo, Toulis développe son talent de showman avec ce qui ne ressemble pas à de simples concerts mais à de véritables spectacles visuels comiques où sketches, chansons loufoques et humour féroce sont portés un swing communicatif, un esprit libre, vif et un ton à la fois caustique et pince sans rire. Il évoque tous les sujets avec des paroles franchement drôles et très originales.

Défoule Sentimentale, c’est lui ! En 1994, Toulis et son groupe Les Escrocs assuraient la première partie de la tournée d’Alain Souchon, qui passait par des Zénith, et se produisaient devant des salles de plusieurs milliers de personnes. C'est en juin de cette même année que sortait Assedic, une bossa-nova indolente et immorale sur le chômage, très politiquement incorrecte. Le succès avait été au rendez-vous, avec également un clip diffusé sur M6.

dimanche 25 novembre 2018

Hampton, Salvador, Clark Terry, Moustache et leurs amis jouent Brassens (Philips (812 386-1)

Le 33T Hampton, Salvador, Clark Terry, Moustache et leurs amis jouent Brassens (Philips (812 386-1), paru en 1983, est caractérisé par une pochette aux tons sépia dont la maquette est signée Yves Desjardins (Studio Phonogram). Le recto révèle une icône de Georges Brassens réalisée à partir d'une photographie de Claude Delorme. Au verso, un texte de présentation rédigé par Moustache surplombe la liste des titres ainsi qu'un cliché d'Henri Tullio (Télé 7 Jours), montrant le sétois aux côtés de Lionel Hampton et Moustache, tous trois prenant leur pied devant un vibraphone. Ce cliché a été pris au Jazz Club de l’Hôtel Méridien Étoile en 1980.