A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

lundi 4 mai 2020

Visite virtuelle de l'Espace Georges Brassens (Sète)

Comme tous les musées, l'Espace Georges Brassens de Sète est fermé au public depuis plus d'un mois et demi. Malgré tout, il reste possible à chaque instant et à loisir de le visiter virtuellement. Les citations et la musique de l'artiste héraultais au fil de sa vie nous accompagnent alors depuis chez nous. En outre, vous pouvez également découvrir un court-métrage d'animation illustrant la chanson Le parapluie. Il fut réalisé par des enfants durant un atelier pédagogique de création audiovisuelle animé en décembre dernier par l'association Bérenger de Frédol - dont le siège se trouve à Villeneuve-lès-Maguelone (34) - en partenariat avec l’Espace Georges Brassens, dans le cadre du festival du film d'animation organisé par la Communauté d’agglomération du bassin de Thau: Sète Agglopôle Méditerranée.

Plus d'informations sur midilibre.fr

vendredi 1 mai 2020

Avec Renée Garlène, rêvons encore...

C’est à l’âge de vingt ans que Renée Garlène s’éprit pour le chant. Une rencontre avec Philippe Léotard fut pour elle un point de départ vers le quatrième art pour lequel elle se passionne depuis lors. Après avoir chanté du classique avec plusieurs ensembles vocaux durant quatorze ans, elle s’investit véritablement dans la chanson francophone en constituant minutieusement son répertoire puisé dans une période s’étalant de la fin du XIXe siècle aux années 1960. Renée sélectionne également des chansons hispanophones, brésiliennes, mais aussi de standards de jazz. Son inspiration, elle la trouve dans toutes les musiques écoutées durant deux décennies, alors qu'elle fut disquaire pour harmonia mundi. Ainsi s'approprie-t-elle aujourd'hui des titres de Barbara, Georges Brassens, Francis Cabrel, Léo Ferré, Patachou, Serge Rezvani et Boris Vian entre autre. Sans compter Enrique Dizeo, Eduardo Falú...